FORUM ISOLATION


S'inscrire Aide

Profil du membre cri36

Rechercher dans le forum isolation :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :

Actuellement

2 190

questions dans le
forum isolation


Membre inscrit cri36 sur le forum Isolation

cri36
a posté 5 messages sur le forum Isolation :


Multi-Forums

Bonsoir MarcIsover et milles excuses pour ma réponse un peu tardive.

Merci pour les liens concernant la pose de la LDV c'est très utile effectivement.
Le seul souci concernant cette GR 32 est de savoir si elle est bien adaptée à mes murs.
J'ai lu cet après midi que la GR 32 n'est pas perspirante et donc pas conseillée pour des murs en pierres où en briques ??
Mon mur principal n'est pas en brique c'est vrai il est en parpaing mais entre ces parpaings il y a une lame d'air de 2 à 3cm et une contre cloison en brique plâtrières.
Est-ce que la laine de verre placée contre cette cloison en brique ne va pas provoquer de la condensation vu que derrière cette brique il y aura de l'air froid ?
J'ai vu que certain conseille de mettre de la LDV nue et mettre un pare vapeur ensuite du sol au plafond.
Je ne vois pas la différence entre ça et une laine de verre déjà revêtue d'un pare vapeur.
Pour le R de la laine de coton c'est ce que j'avais lu sur un site !!
Merci encore.
10 décembre 2017 à 18:30
forum consulter ce sujet Réaliser une isolation intérieure dans un pavillon de 1965

Bonsoir et merci également pour ce partage d'infos.

Pour la laine de coton le lambda est identique à la laine de verre, mais il semble que le R soit moins important pour une même épaisseur ? étonnant.

Ce matériau me paraissait pas mal surtout au niveau de la régulation hygrométrique, une bonne durée de vie et a priori pas trop sujet à l'effondrement comme la laine de verre. D'après les infos que j'ai lu on peut atteindre un R de 7 avec 30 cm, donc pas si mal. Et aussi vraiment bien placé au niveau du déphasage thermique.

Après la GR 32 se place aussi pas trop mal. Effectivement l'utilisation avec les appuis, lisses et fourrure sont impératifs pour avoir une isolation maximum. J'ai regardé quelques vidéos de pose ça semble assez simple. Si je ne me trompe pas il semble que les fourrures utilisées pour les appuis optima et ceux qui servent de montant ont une dimension standard ?

Le choix va être difficile mais j'ai encore quelques semaines de réflexion pour me décider !!
Merci pour vos conseils.

Et encore une petite demande d'info liée plus à la pose de la laine de verre, quoique le souci va être le même avec de la laine de coton ou autre chose. Comme je vais être obligé d'isoler par l'intérieur mes fenêtres vont donc être en renfoncement par rapport à ma nouvelle isolation.
Quelqu'un connait-il un moyen esthétique facile à mettre en œuvre pour habiller proprement et solidement l'entourage intérieur de ces huisseries. Je ne vois pas trop comment faire sachant que je vais placer un montant le plus près de la fenêtre mais comment habiller et fixer le BA 13 entre ce montant le bord de la dite fenêtre.
Je suis preneur de tout conseil, vidéo ou tuto sur cette manip.
Merci de nouveau.
01 décembre 2017 à 18:48
forum consulter ce sujet Réaliser une isolation intérieure dans un pavillon de 1965

Publicité

Bonsoir
Merci Marcisover pour la réponse.
Effectivement les deux isolants ont les défauts et leurs avantages.
Pour la question de casser les cloisons en briques, je ne suis pas emballé par cette solution au risque de perdre un peu de surface habitable, tant pis.
Pour la VMC effectivement la maison n'en avait pas mais je vais remédier à ce problème en posant une VMC hygroréglable, donc une meilleure ventilation normalement.

Par contre ce soir en cherchant un peu au niveau des isolants j'ai trouvé un truc qui me parait pas mal.
Des panneaux en laine de coton.
J'ai lu le descriptif c'est pas mal au niveau du R et aussi phoniquement.
Par contre le gros avantage c'est que ce n'est pas sensible à l'humidité. Un bon point.
Pour l'épaisseur je pensais éventuellement mettre deux couches croisées de 50 mm, la dernière couche étant prise entre des montant classique m48, plus un ba 13 en finition. donc au final environ 11,3cm.
Avec des panneaux recticel même en posant du 80 mm je suis obligé de poser devant un système de rails et de montants qui feront une épaisseur mini de 14 cm au final.
Pour la GR 32 il faut acheter tout le système optima, rails spéciaux plus entretoises, pour une épaisseur au final pas moindre qu'avec la laine de coton.
Qu'en pensez-vous ?
Enfin si quelqu'un a un retour d'expérience sur cette laine de coton merci de me le donner, je suis preneur.
Merci d'avance.
30 novembre 2017 à 19:17
forum consulter ce sujet Réaliser une isolation intérieure dans un pavillon de 1965

Bonsoir et merci MarcIsover pour votre aide.
Pour les panneaux de polyuréthane le fait qu'ils soient rigides ne me posait pas de soucis car ils auraient été plaqués contre la cloison en brique.
Par contre je ne connais pas le système qui permet à ces panneaux de rester en place.
Je suppose qu'il doit y avoir aussi un système de rails pour tenir tout ça et pour faire la finition en placo ?
Pour la GR 32 effectivement cette idée semble assez efficace mais je suis obligé de mettre au moins 10 cm pour avoir quelque chose de correct.
Si j'ajoute les rails plus le placo je vais être au moins à 13cm.

Pour les cloisons en brique je n'ai vraiment pas envie de tout casser.
Il est vrai que je peux gagner en surface mais bon tant pis je préfère aller au plus simple.

Pour la ventilation, vous avez raison cette maison n'en était pas équipée, mais cela va être fait avec la pose d'une VMC hygroréglable, donc a priori une meilleure ventilation.
Pouvez-vous me dire si le fait de poser des panneaux de polyuréthane contre les cloisons en brique pourrait me poser des soucis au niveau humidité ?
Merci.
30 novembre 2017 à 18:20
forum consulter ce sujet Réaliser une isolation intérieure dans un pavillon de 1965

Bonjour à tous.

Depuis peu possesseur d'un pavillon de 1965 sur sous sol, nous avons constaté que ce dernier n'était pas isolé au niveau des murs.
Comme cela se faisait à l'époque les murs du pavillon ont été réalisés en parpaings puis une lame d'air de 2 à 3 cm et une cloison en brique de 4 cm. N'ayant pas le budget pour réaliser une isolation extérieure, je voudrais des conseils pour isoler par l'intérieur en perdant le moins de place possible.
J'ai vu quelques produits comme les plaques de polyuréthane, prix assez élevé mais pas trop épais par rapport au R, la laine de verre type GR 32 moins chère mais nécessite une plus forte épaisseur pour obtenir le même R.
De plus j'ai lu que la pose de certains isolant coté intérieur de la maison pouvait engendrer des soucis d'humidité ou de condensation ?
Avez-vous des conseils à me donner concernant le choix des matériaux et ses conséquences s'il y en a par rapport à l'humidité.
Merci.
29 novembre 2017 à 09:32
forum consulter ce sujet Réaliser une isolation intérieure dans un pavillon de 1965


La Croix Rouge - premiers secours
6 gestes élémentaires à connaitre absolument Posez votre question de bricolage en cliquant ici Proposition de site
© Bricovidéo