FORUM ISOLATION


S'inscrire Aide

Profil du membre Remi

Rechercher dans le forum isolation :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :

Actuellement

2 213

questions dans le
forum isolation


Membre inscrit Remi

Remi
a posté 17 messages sur les forums BricoVidéo :


Forum Isolation

Bonjour Maçon37 et merci pour votre réponse.

Pour répondre à vos interrogations, ma réserve de pellet est dans le garage pour alimenter mon poêle qui lui est dans la maison, mais la chaudière présente dans le garage est une chaudière gaz à condensation (donc étanche).

Cependant, vous avez tout à fait raison par rapport à la ventilation, j'ai hier soir ouvert la fenêtre du garage (fenêtre oscillo-battante) et une heure après, je voyais déjà certaines taches d'humidité disparaître ! (j'ai pourtant des petites grilles d’aération mais cela semble insuffisant).

Je pense de ce fait ajouter une aération haute et basse (sur mur opposé) pour améliorer la circulation d'air. (J'avais déjà corrigé partiellement un problème, les anciens propriétaires avaient laisser les aérations du vide sanitaire de la maison cracher tout l'air humide dans le garage ... je vous raconte pas les dégâts l'hiver dernier ... correction faite en forçant le flux d'air avec des petits ventilateurs pour que le vide sanitaire ventile l'air humide vers l'extérieur biggrin résultat : vide sanitaire sec et garage beaucoup moins humide).

J'aviserais donc après amélioration de l'aération si besoin de refaire une chape. Pour le drain je ne pense pas en arriver là (surtout que si je creuse à 1m20 de profondeur j'ai de l'eau qui remonte ... terrain très marécageux ! cela dit, les fondations du garage ne doivent pas descendre si bas titter).

Merci encore pour vos conseils, bonne journée !
Rémi D.
13 mars 2018 à 10:33
forum consulter ce sujet Problème remontées capillaires dalle sur le forum Maçonnerie

Bonjour à tous et par avance merci pour le temps accordé à la lecture de mon sujet.

Je vous plante le décor : Je dispose depuis 2016 d'une maison des années 70 dans le nord de la France.
Cette dernière est sur vide sanitaire car le terrain est dans le secteur est un peu marécageux.
Les anciens propriétaires avaient fait construire (ou fait eux même ...) un garage accolé à la maison.

Problème, la dalle de ce garage à surement été coulée en pleine terre sans trop de précaution d'usage, de ce fait, lors que la météo est fortement humide ou quand il y a des changements important de température extérieure, je me retrouve avec des taches d'humidité sur le sol (en général proche des murs en parpaing), cependant les murs eux ne sont pas trop impactés par ces remontées et restent secs.

Ces remontées ne seraient pas tellement gênantes si je n'avais pas mon pellet de chauffage de stocké dans ce garage (même bien bâché et sur palette, de l'humidité apparaît sur les sacs de pellet de temps en temps quand le sol est humide).
Je précise que ce garage n'est pas isolé (en parpaing brut) mais l'extérieur est enduit et peint. Il est également assez bien ventilé.
Auriez-vous des idées à me proposer afin de ne plus avoir de remontées sur la dalle ?
Je vous remercie d'avance pour votre aide.
Cordialement

Rémi D.
12 mars 2018 à 09:55
forum consulter ce sujet Problème remontées capillaires dalle sur le forum Maçonnerie

Publicité

Bonjour Marc et de nouveau merci pour vos conseils.

J'ai consulté des sites internet permettant de calculer le point de rosée dans une paroi.
L'un me calcule une faible probabilité de provoquer de la condensation (voir images sur fond vert avec les paramètres de calcul pour une isolation avec 200mm de laine de verre, 20C intérieur, -10C extérieur). Une autre feuille de calcul me donne un résultat différent (voir image "Courbes de pression") ou là, il y a probabilité de créer de la condensation dans la laine de verre et derrière la laine de verre.

Cela n'est pas mieux si je remplace la couche de laine de verre contre le béton par une couche polystyrène ...
Au final, qu'importe la configuration, le seul moyen de ne pas avoir de problème de condensation, ce serait d'ajouter une membrane d'étanchéité. L'autre solution comme vous l'avez proposé serait de laisser un vide d'air (ventilé ou non ?) entre le béton et l'isolant grâce à des tasseaux.

Cela dit, quand je calcule le point de rosée avec des techniques d'isolation du début des années 90 (exemple de la maison de mes parents, parpaing de 20cm, polystyrène 5 ou 7cm, carreau de plâtre 5cm) et bien le point de rosée se trouve dans le polystyrène et pourtant la maison n'a jamais montré de signe d'humidité dans les murs ...
Et je n'ose imaginer ce qu'il doit se passer aujourd'hui dans mes murs, bien que de l'intérieur ils paraissent sains.

Je vous avoue ne plus trop savoir quoi faire ... Les professionnels je m'en méfie comme la peste, trop de charlatans et de malfaçon constatée suite au passage de "professionnels" pour leur faire confiance ... je vais me renseigner tout de même voir si un professionnel dans le secteur peut être digne de confiance.
Je vous remercie pour votre aide.
Cordialement, Rémi.

Pour agrandir les images, cliquez dessus.
courbe point de roséepoint de rosée paramètre isolationpoint de rosée isolation

10 décembre 2017 à 12:49
forum consulter ce sujet Isolation des murs par l'intérieur sur le forum Isolation

Bonsoir,

Un énorme merci M37 et MarcIsover pour vos précieux conseils.

M37 :
- OK pour le kraft. Pour le placo, les premières pièces concernées par ce chantier sont les chambres donc placo standard prévu.
- L'isolation du grenier va recouvrir la partie haute de l'isolation du mur donc pas de soucis de ce côté là.
- Pour les trous en bas de mur extérieur je pense en laisser quelques uns en effet bien que l'isolant devrait entièrement combler le mur, laissant peu de place à la circulation d'air.

MarcIsover :
- Je vous ai joint une image de ce qui semble être la configuration des murs (supposition, j'en aurais le cœur net quand je démonterais tout).
- Je comprends le fait de ne pas mélanger les genres d'isolants et je suis très inquiet en effet quant à la formation de condensation entre les surfaces. Cependant j'ai pu lire sur plusieurs sites que, au vu de l'épaisseur de la plaque de béton extérieure, un isolant type laine de verre risque de ne pas supporter la fraicheur de cette plaque et donc se dégrader (à cause de l'humidité probablement) d’où ma proposition de combler le vide entre de poteau (cf. schéma) avec du polystyrène qui lui ne craint pas l'humidité. Cela dit, si pour vous la laine de verre ne craint rien, je préfère effectivement ne pas mélanger les isolants.
- J'ai regardé le système Optima murs, cela me parait bien adapté à ma situation, cela dit, où fixer le rail sur lequel sont clipsés les appuis plastic ? sur la plaque de béton (peu épaisse pour percer et de ce fait comment recouvrir les poteaux bétons pour éviter les ponts Th) ou sur les poteaux bétons (espacés d'1m20 cela ne risque-t-il pas d'être juste en tenue mécanique) ?
- L'isolation répartie pourrait être une solution de repli si le système Optima murs ne serait pas suffisamment solide pour porter le placo.
- Pour la membrane d'étanchéité, effectivement cela peut être un plus ! celle ci se placerait donc tout juste entre le placo et l'ossature ? dans ce cas, la laine de verre doit-elle être pourvue d'un Kraft ou non ?

Concernant la ventilation de la maison, une VMC a été installée l'année dernière (il n'y en avait pas avant funk) et des entrée d'air ont (et seront) créées en conséquence (pas dans les menuiseries PVC mais surement en mur traversant).

Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
murs

07 décembre 2017 à 18:36
forum consulter ce sujet Isolation des murs par l'intérieur sur le forum Isolation

Bonjour M37 et merci pour votre réponse.

Concernant l'épaisseur du mur, étant donné que l'existant va disparaître pour faire place à la nouvelle isolation, je ne devrais pas perdre de surface dans mes pièces.
Concernant le type de laine de verre, j'avais effectivement prévu de mettre des panneaux, comme vous le dites, ils sont bien plus rigides !
Toujours une question qui me trotte en tête : la position idéale pour placer la laine de verre : derrière l'ossature métallique ou dans l'ossature ?
Également, que pensez-vous de l'ajout d'un pare vapeur (sachant que mes panneaux de laine de verres seront déjà pourvus d'un Kraft) ?

Merci pour votre aide.
Cordialement, Rémi.
07 décembre 2017 à 07:59
forum consulter ce sujet Isolation des murs par l'intérieur sur le forum Isolation

Bonjour à tous.

Et par avance merci pour le temps que vous allez consacrer à mon message.
J'ai acheté il y a maintenant 1 an et demi une maison de plain pied type "Maison de l'avenir" des années 70, qui a la particularité d'être fabriquée en plaques de béton (1,2m de largeur) fixées sur des poteaux eux aussi en béton. Cela ressemble à une maison Phénix mais en structure béton et non métallique (charpente en bois).

L'isolation des murs est quasi d'époque, elle est constituée de la façon suivant (partant du mur extérieur vers intérieur) : une plaque de béton de 3 à 5cm d'épaisseur, un vide d'air de 8 à 10 cm (qui a été il y a quelques décennies comblé avec un isolant via le grenier), une feuille de polystyrène de quelque mm collée à un placo alvéolaire 10+30+10.

On pourrait croire que cela est "suffisant" mais (il y a toujours un mais ...) cette isolation est loin de me satisfaire ... En effet je parviens à chauffer ma maison de manière convenable mais la température chute très rapidement (je me chauffe avec un poêle à pellet + chaudière gaz de ville pour le complément en cas de nuit fraîche).

J'avais pensé à une isolation par l'extérieur mais je pense que celle-ci ne servirait à rien (du moins pas aussi efficace qu'elle pourrait l'être) car avant que le vide d'air soit comblé avec de "l'isolant", il y avait des trous d'aération en bas des plaques de béton débouchant dans le grenier, de ce fait, un courant d'air immense passe dans le mur. Les trous n'ayant pas été bouchés suite à l'injection de l'isolant dans le mur, les rongeurs en ont profité pour tout détruire (par endroit il n'y a plus du tout d'isolant cry) et donc des courants d'air sont toujours présents dans le mur, c'est pour cela que, à mon avis, une ITE ne servirait pas à grand chose.

C'est pour cette raison que je comptais refaire une isolation par l'intérieur et je comptais m'y prendre de la manière suivante :
- sur la plaque de béton entre deux poteaux porteurs (1m20) : collage d'un polystyrène de 100 mm.
- devant ce polystyrène, une couche de laine de verre de 75 ou 100 mm (en fonction de l'espace réel qu'il me restera) qui recouvrira du coup le polystyrène ET les poteaux bétons (pour éviter les ponts thermiques).
- Et pour finir, une ossature métallique et BA13 (je me pose la question de poser la laine de verre derrière les rails pour bien la bloquer ou de la placer dans les rails ... je suis preneur de vos avis biggrin)

Je précise aussi que toutes mes fenêtres sont en PVC double vitrage, que les plafonds ont été isolés avec de la laine de verre (deux couches croisées 75 + 200) l'année dernière et également le sol (par le vide sanitaire : collage de plaques polyuréthane 60mm).

Désolé pour le roman que je viens de vous écrire mais je voulais être le plus précis possible pour que vous puissiez bien comprendre tous les tenants et aboutissants...
Je suis donc preneur de vos avis, remarques, conseils, retour d'expérience afin de me conforter dans ce projet.
Bien cordialement.
Rémi.
05 décembre 2017 à 14:56
forum consulter ce sujet Isolation des murs par l'intérieur sur le forum Isolation

Pour contrôler le serrage, vous devez ouvrir le tableau électrique et vérifier que les fils qui arrivent dans ce boitier soient bien serrés. Vous devez simplement vous munir du bon tournevis.
On opère bien évidemment disjoncteur EDF coupé !

Cordialement.
Rémi
05 septembre 2013 à 13:56
forum consulter ce sujet Qu'est-ce que ce boitier sur mon tableau électrique ? sur le forum Électricité

Bonjour,

Il s'agit vraisemblablement d'un télérupteur. Quand ils arrivent en fin de vie, ces types de composant ont des difficultés à commuter en position marche.

Vous pouvez néanmoins contrôler le serrage des connexions au cas où celles-ci seraient desserrées (pouvant provoquer le "grésillement" que vous constatez).

Cordialement.
Rémi
05 septembre 2013 à 08:17
forum consulter ce sujet Qu'est-ce que ce boitier sur mon tableau électrique ? sur le forum Électricité

Bonjour,

Votre circuit alimente-t-il des prises extérieures ? Il est possible qu'une prise ou une boite de dérivation mal située, ait pris l'eau suite à l'orage provoquant ainsi le déclenchement du différentiel.

J'ai déjà eu le problème dans un atelier dont la toiture avait fuit sur une armoire électrique.

Cordialement

Rémi.
31 juillet 2013 à 14:41
forum consulter ce sujet Disjoncteur de branchement disjoncte suite à orage sur le forum Électricité

Bonjour,

Dans ce cas, visuellement, la section des câbles en aval de ce DJ n'est pas adaptée à son calibre (apparemment du 2,5mm² pour du 32A -> risque d'échauffement des câbles, et je vous laisse imaginer la suite).

Cordialement.
Rémi.
05 février 2013 à 08:10
forum consulter ce sujet Tableau électrique problèmes raccordement à la terre sur le forum Électricité

Bonjour,

De plus, on remarque que le disjoncteur 32A, tout à fait à droite du tableau n'est pas raccordé à l'interrupteur différentiel, mais directement au bornier de répartition.

Cordialement,
Rémi
04 février 2013 à 16:33
forum consulter ce sujet Tableau électrique problèmes raccordement à la terre sur le forum Électricité

Bonjour messieurs,

Voici un petit retour de ce que j'ai effectué durant ce temps. J'ai pu emprunter un testeur de terre qui m'a permis de mesurer la résistance de celle ci. Après quelques mesures, il en résulte une mesure s'approchant des 100 Ohms.

Certes la norme impose une résistance de terre maximum de 100 ohms, mais je pense que cette valeur est très limite et que c'est à cause de cela que je ressens de petites décharges électriques lorsque mon lave linge tourne. Qu'en dites-vous ?

J'ai effectué quelques tests notamment en ajoutant 2 piquets de terre et enterrant un grillage dans une petite tranchée et il s'est avéré que cela est un très bon moyen d'obtenir une terre convenable (résistance entre 5 et 10 ohms), je vais donc réaliser une nouvelle terre en ajoutant 2 piquets et en ajoutant une tresse de terre dans une tranchée.

En espérant que cela suffise en attendant de changer ce lave linge défectueux ...

Merci à tous pour vos conseils !
15 janvier 2013 à 14:11
forum consulter ce sujet Coup de courant sur machine à laver et tuyau de chauffage sur le forum Électricité

Bonsoir,

Je vais résumer les choses, dans un premier temps, j'ai ressenti des petits chocs électriques sur ma chaudière (et tuyaux de chauffage et tuyaux d'eau). J'en ai vite déduit que le problème venait du lave linge puisqu'en débranchant celui-ci, plus aucune décharge.

Ensuite, j'ai contrôlé la continuité du circuit de terre entre le tableau électrique et la prise du lave linge (prise où, je le rappelle, ma chaudière est repiquée). Celle-ci est correcte.

J'ai aussi contrôlé la mise à la terre de mes tuyaux d'eau, il s'est avéré que seul le tuyau d'eau chaude était à la terre, j'ai donc relié aussi le tuyau d'eau froide (je ressentais aussi de petites décharges sur le robinet de la douche).

En lisant vos messages précédents, et aussi par déduction, je me suis dit que si ma terre était correcte, je ne devrais sentir aucune décharge (le courant de fuite devant normalement partir via le conducteur de terre). Je m'oriente donc sur l'idée que ma terre est défectueuse.

J'en profite d'ailleurs pour préciser qu'il s'agit de la résistance du lave linge qui provoque ce courant de fuite (courant de fuite par intermittence et aussi plus long lors du début de cycle).

J'attends la prochaine lessive pour voir si les coups de courant persistent alors que j'ai correctement relié mes tuyaux à la terre. Si c'est le cas, je testerai la résistance de la terre.

Merci pour vos explications.
30 décembre 2012 à 22:45
forum consulter ce sujet Coup de courant sur machine à laver et tuyau de chauffage sur le forum Électricité

Bonsoir messieurs,

Après avoir vérifié la continuité de mon circuit de terre, je me trouve face à un problème, "malheureusement" pour moi, il est tout à fait correct. La continuité de la terre entre mon tableau électrique et la prise incriminée est tout à fait correcte...
Cela signifie donc qu'il s'agit d'un défaut au niveau de mon piquet de terre je suppose...

Avez-vous une méthode simple pour tester ma terre (celle provenant du piquet) ? il me semble qu'une méthode avec une lampe est possible non ?

Dans le cas échéant, je vais essayer d'emprunter un testeur pour mesurer la résistance de ma terre.

Merci.
29 décembre 2012 à 19:37
forum consulter ce sujet Coup de courant sur machine à laver et tuyau de chauffage sur le forum Électricité

Bonjour,

GL : Je vais m'attaquer à la vérification de la continuité du conducteur de terre. En attendant, j'ai tout de même ajouté un piquet de terre provisoire pour mon LL et ma chaudière. (solution simple ayant une aération derrière mon LL donnant dans ma pelouse)

Bemu : Je n'ai pas de différentiel sur mon installation, je vais bientôt remédier à ce problème, mon installation date des années 80, à cette époque, il me semble que le différentiel n'était pas obligatoire. Le LL en question à environs 8 - 10 ans.

Merci pour vos réponses.


26 décembre 2012 à 10:01
forum consulter ce sujet Coup de courant sur machine à laver et tuyau de chauffage sur le forum Électricité

Merci GL pour votre réponse.

Je me suis douté que la sensibilité du disjoncteur EDF était trop faible pour qu'il déclenche mais je voulais en être sûr. biggrin

Cependant je me pose une autre question, mon tableau électrique étant éloigné de mon LL, je ne peux tirer de fil provisoire pour câbler une nouvelle terre. Est-il donc possible de rajouter un piquet de terre provisoire pour y raccorder le LL ? (Le temps de rechercher la source du problème).

Je pense que si cela est possible, il faut que je relie aussi la terre existante avec ce nouveau point de terre provisoire afin que tous mes équipements soient au même potentiel ?

Par avance merci.
23 décembre 2012 à 21:27
forum consulter ce sujet Coup de courant sur machine à laver et tuyau de chauffage sur le forum Électricité

Bonjour à tous et merci par avance pour vos réponses.

Je suis actuellement face à un problème, je reçois des petites décharges électriques sur ma machine à laver et sur ma chaudière. Lorsque que je débranche ma machine à laver, plus de chocs électriques sur la chaudière (ni autre part...).

Ma chaudière et ma machine à laver sont reliés sur le même circuit (chaudière repiquée sur prise de la machine à laver), et présence d'une terre sur cette prise (je ne sais pas par contre si elle est correctement reliée au bornier de répartition des terres dans mon tableau...).

Mon installation ne disposant pas d'un différentiel 30 milliampères, mon disjoncteur EDF ne déclenche pas non plus lorsque je prends des décharges ou quand ma machine à laver est en marche.

Pensez-vous qu'il est judicieux de créer une prise de terre provisoire (piquet de terre pour la machine à laver et la chaudière) en attendant de vérifier le bon raccordement de ma terre dans le tableau ?

Merci pour vos réponses.

Cordialement
Rémi
23 décembre 2012 à 12:11
forum consulter ce sujet Coup de courant sur machine à laver et tuyau de chauffage sur le forum Électricité


La Croix Rouge - premiers secours
6 gestes élémentaires à connaitre absolument Posez votre question de bricolage en cliquant ici Proposition de site
© Bricovidéo