FORUM ISOLATION


S'inscrire Aide

Profil du membre MarcIsover

Rechercher dans le forum isolation :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :

Actuellement

2 183

questions dans le
forum isolation


Membre inscrit MarcIsover sur le forum Isolation

MarcIsover
a posté 26 messages sur le forum Isolation :


Multi-Forums

Bonjour,

Un Isoconfort 35 en 240 mm a une résistance thermique R=6.85 m².K/W ce qui est tout à fait correct pour isoler des combles aménagés. Bien évidemment, si on peut avoir plus, c’est mieux ! A titre d’info, le R exigé pour obtenir le crédit d’impôt (C.I.T.E.) si l’on fait faire ces travaux (isolation de combles aménagés) par une entreprise agrée RGE est de 6 minimum. Cette laine peut tout à fait s’employer en simple couche et il est difficile de vous dire à distance si la structure est suffisamment dimensionnée pour supporter la charge additionnelle apportée.

Je ne vois pas de quelle lame d’air vous parlez.
Ces schémas Isolation des combles aménageables apporteront peut-être une réponse à votre question.

Oui, il faut étende la VMC à cette pièce pour un bon renouvellement de l’air ambiant et aussi une régulation de l’hygrométrie.

Concernant les suspentes, je ne saurai trop vous recommander l’usage des nôtres ;) (suspente Integra 2 https://www.isover.fr/produits/catalogue/suspente-integra-2 ou suspentes Intégra 2 réglables https://www.isover.fr/produits/catalogue/suspente-integra-2-reglable) qui sont parfaitement étudiées à cet usage.
Elles existent en plusieurs dimensions (pour les premières) en fonction de l’épaisseur de l’isolant mise en œuvre Les deux modèles facilitent la pose de la membrane pare vapeur et d’étanchéité à l’air ainsi que la fixation du parement (plaque de plâtre la plupart du temps). Les suspentes réglables ont la particularité d’avoir la tête amovible.

Vous trouverez ici https://www.isover.fr/guides/isolation-des-combles-amenages et là http://www.toutsurlisolation.com/Votre-projet-de-A-a-Z/L-isolation-en-renovation/Isoler-des-combles-amenages-en-renovation de nombreuses informations sur l’isolation des combles aménagés. Vous trouverez aussi une vidéo de pose dont je vous redonne le lien http://www.isolationthermique.fr/Comment-isoler-des-combles/Comment-isoler-des-combles-amenages-en-charpente-traditionnelle/Video

Bonne lecture et, n’hésitez pas si vous avez des questions complémentaires.
Bien cordialement.
13 novembre 2017 à 14:47
forum consulter ce sujet Isolation de combles aménageables

Bonjour,

Si vous souhaitez garder une partie de la charpente bois apparente, ce qui va être grandement dommageable au niveau isolation thermique (car cela va limiter l’épaisseur de l’isolant et indirectement la résistance thermique R que vous pourrez mettre en œuvre), il vous faut opter pour une laine minérale à faible lambda afin de limiter l’impact de cette contrainte d’épaisseur.
Avec 15 cm dispo, vous pouvez poser une laine en lambda 32 et en 140 mm d’épaisseur (type Isoconfort) adaptée à cet usage et qui a un R =4.35 m².K/W. Certes c’est faible par rapport aux préconisations actuelle qui sont d’un R de 6 minimum (pour prétendre au crédit d’impôt quand on fait réaliser ces travaux par une entreprise agréée RGE et qu’il s’agit d’une habitation principale).
Les recommandations sont au-dessus de ce seuil et de l’ordre de R=8. En isolation thermique, il faut raisonner en R et non en épaisseur car tous les isolants n’ont pas la même « performance » (lambda).
Si le polyuréthane évoqué est performant en thermique, on ne peut pas dire que ce soit le cas pour l’acoustique…
Concernant le produit mince réfléchissant, je vous laisse lire l’avis de l’ADEME à ce sujet : http://www.ademe.fr/produits-minces-reflechissants-pmr

Il faudra veiller à isoler les pignons (ainsi que les pieds droits) également que l’on devine en arrière-plan.
Le système Optima murs sera ici tout à fait adapté.

Je vous donne quelques liens pour creuser la question :
- Combles aménagés : https://www.isover.fr/guides/isolation-des-combles-amenages https://www.isover.fr/systemes/applications/isolation-des-combles-amenages http://www.toutsurlisolation.com/Votre-projet-de-A-a-Z/L-isolation-en-renovation/Isoler-des-combles-amenages-en-renovation
- Murs : https://www.isover.fr/guides/isolation-des-murs-par-linterieur/optima-murs-lisolation-des-murs-par-linterieur-sous

Bien d’autres points sont à étudier et respecter : vous devez laisser une lame d’air circulante de 2 cm minimum en sous toute la surface de la couverture, une membrane pare vapeur et d’étanchéité à l’air (type Vario Xtra) doit être mise en œuvre côté chauffé, etc.
Voir les recommandations du CPT 3560-V2 qui donne les règles de l’art de l’isolation des combles à l’aide d’une laine minérale https://www.isover.fr/sites/isover.fr/files/assets/documents/cpt_3560.pdf

Pour l’acoustique dans votre cas, laine de verre et laine de roche ont des résultats équivalents (tests étude Acoubois à l’appui).
Il faudra privilégier la pose d’un parement en plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée (type Placophonique) plus efficace qu’une BA13 standard pour l’affaiblissement acoustique.
C’est le principe du masse-ressort masse qui va être appliqué. N’oubliez pas la loi d’étanchéité : là où l’air passe, le bruit passe.

Je vous laisse le soin de développer tous ces sujets à partir des liens donnés.
Bien cordialement.
01 août 2017 à 10:09
forum consulter ce sujet Isolation thermique d'une longère mixer les isolants

Publicité

Bonjour,

Je crois que vous avez bien compris que, sans travaux importants, vous ne pourrez parvenir à avoir une isolation performante.

Je vais vous donner des liens pour découvrir deux solutions adaptées :
Par l’extérieur (ce que les couvreurs vous ont proposé) : Pour les toitures en rénovation avec des piliers permettant le ré-hausse de la couverture.
Pour les combles en rénovation : système Vario Confort isolation des combles aménagés

Les trois principaux paramètres pour améliorer ce que l’on appelle communément « le confort d’été » et qui est la raison principale de votre interrogation sont :
- Une obturation des ouvrants par l’extérieur : volets fermés sur toutes les fenêtres (toit, murales) pendant les périodes chaudes, brise-soleil, plantation d’arbres à feuilles caduques apportant de l’ombre en été et laissant passer les rayons du soleil en hiver
- Une sur ventilation nocturne pour rafraîchir le bâti
- Une forte résistance thermique pour freiner la pénétration de la chaleur en été.

Plus d’informations dans cette documentation Isover confort d’été.pdf

Je suis désolé de ne pas avoir de solution "miracle" mais n’hésitez pas si vous avez des questions.
Cordialement.
20 juin 2017 à 11:30
forum consulter ce sujet Ré-isolation combles aménagés déjà isolés isolant mince ?

Bonjour fanie59,

Excuses acceptées bien volontiers smile Rassurez-vous si vous étiez inquiète, je ne suis pas certain d’être toujours très clair mais je vais essayer de l’être cette fois-ci ;)

Tout d’abord, vous devriez trouver ici Isolation des combles aménagés un schéma auquel vous pourrez vous référer et ressemblant à la configuration de votre comble.

Il est tout à fait louable de votre part de vouloir augmenter la résistance thermique des isolants qui sont posés, tant pour les économies d’énergie que pour votre confort. Que la pose soit croisée ou non n’est pas très important, l’important est qu’elle soit jointive (entre panneaux, entre les panneaux et les éléments de charpente, etc..) afin de limiter les fuites d’air et par conséquent les ponts thermiques. Pour limiter les pertes d’isolant si vous rajoutez une couche côté froid, coupez des bandes correspondant à l’entraxe (+ 1 ou 2cm - afin qu’elles viennent bien se caler et s’autoporter) entre les bois de charpente - dans la largeur des rouleaux,

Pour information, les isolants en lambda 40 (tels l’IBR) ne sont plus admis en rampants pour des questions de tenue mécanique.

Une membrane pare vapeur et d’étanchéité à l’air est désormais obligatoire par les textes (cf.CPT 3560-V2). Une membrane type Vario Xtra ou équivalent correspond à votre utilisation si cela peut vous guider et aider dans votre choix. Elle doit se poser dans les règles de l’art : recouvrement des lés (généralement une dizaine de cm), liaison des lés entre eux à l’aide d’un adhésif adapté (inutile de prendre un scotch basique qui ne tient pas dans le temps, nous avons fait les tests !). La membrane doit être étanchée en périphérie à l’aide d’un joint mastic restant souple de même que les percements de la membrane doivent être calfeutrés. L’emploi de suspentes adaptées facilite la pose de l’isolant, de la membrane et participe à la bonne efficacité de cette dernière.

Vous devriez trouver les réponses à vos questions en prenant le temps d’étudier les documents que je vous ai donné en lien et également à partir de ce lien. Toutefois, n’hésitez pas si vous avez des questions, j’essaierai d’y répondre dans les meilleurs délais.

Restant à votre service, bien cordialement.
08 juin 2017 à 15:44
forum consulter ce sujet Conseils isolation comble aménagable

Bonjour,

J’ai beau lire et relire votre description, je ne suis pas certain de bien comprendre.
Je vous joins un guide qui vous donnera des schémas sur les bonnes pratiques pour l’isolation des combles aménagés ainsi que des explications : Isolation des combles aménagés

Quelques infos en vous lisant :
- Vous pouvez positionner un premier lit d’isolant entre vos chevrons à venir en contact avec votre écran de sous toiture si ce dernier est HPV. S’il n’est pas HPV, vous devez laisser une lame d’air circulante de 2 cm minimum en sous toute la surface de la couverture.

- L’IBR 260 n’est plus admis pour l’isolation des rampants (en position oblique). Pour des questions de tenue mécanique, il est réservé à un usage à plat : plancher de combles perdus, plafonds. Des laines de la famille des Isoconfort sont destinées à un usage en rampant.
- En isolation, il est important de raisonner en résistance thermique ( R ) et non en épaisseur.

Vous trouverez également des informations générales sur l’isolation des combles aménagés ici :Isoler des combles aménagés en rénovation et notamment sur les écrans de sous-toiture, les membranes pare-vapeur et d’étanchéité à l’air, les compléments d’isolation, etc, etc…

Restant à votre écoute si je peux vous aider.

Bien cordialement.
07 juin 2017 à 09:15
forum consulter ce sujet Conseils isolation comble aménagable

Bonjour,

Il est fort probable que vous allez gagner en confort et en économies d’énergie en faisant isoler ce mur. Les calculs d’un bureau d’étude thermique pourraient certainement vous le confirmer.

Visez une résistance thermique pour l’isolation de cette paroi de l’ordre de 4 m².K/W soit 120 ou 140 mm d’une laine minérale en lambda 32 (120=3.75, 140=4.35). Le seuil pour prétendre au crédit d’impôt pour l’isolation de murs périphériques en,rénovation exige un R>ou =3.70 m².K/W ainsi notamment que l’intervention d’une entreprise agréée RGE.

Une pose continue de l’isolant avec appuis et fourrures (type système Optima murs) vous permettra de profiter au mieux des propriétés isolantes de la laine. Si le garage est non chauffé, le parement de protection de l’isolant, si ce dernier est posé côté garage devra être hydro (face cartonnée de couleur verte si plaque de plâtre). Une bonne ventilation doit aller de pair avec le renforcement de l’isolation de votre maison. Il convient également de s’assurer que la mise en œuvre respecte les avis techniques des fabricants et les règles de l’art.

Vous trouverez des infos plus longuement développées ici :
Isolation des murs par l'intérieur et là L'isolation des murs en rénovation
Bien cordialement.
07 juin 2017 à 08:51
forum consulter ce sujet Isolation mur mitoyen garage habitation hourdis béton

Bonjour,

Si je vous ai bien compris, compte tenu de la hauteur de vos chevrons et de la lame d’air de 2 cm minimum qu’il faut laisser, vous ne pourrez mettre une première couche entre ces derniers. Il est préférable de laisser une lame d’air ventilée d’épaisseur supérieure qui sera intéressante notamment pour le confort d’été.

Vous pourrez positionner des suspentes intégra 2 sur le côté de vos chevrons. La dimension de ces dernières doit être adaptée à l’épaisseur de laine que vous allez mettre en œuvre. Vous pouvez prendre la grande taille (24-28) qui vous permettra de poser facilement une laine en monocouche (beaucoup plus facile que de poser en double couche) en 280 mm type Isoconfort 35 qui a une résistance thermique de 8 m².K/W ce qui est très bien au regard des recommandations actuelles. :)

Ces suspentes permettent également la pose de la membrane pare-vapeur d’étanchéité à l’air. Vous pourrez opter pour une membrane Vario Xtra qui est adaptée à votre usage. Les lés devront être jointoyés à l’aide d’un adhésif Vario adapté avec un recouvrement des lés de 10 cm. Les percements de cette membrane seront étanchés et un cordon mastic restant souple appliqué en périphérie.

Cette isolation doit être accompagnée d’une ventilation adaptée si elle n’est pas déjà existante.

Je vous donne un lien Isolation des combles aménagés qui vous permettra d’approfondir la question tout comme cette vidéo vidéo isoler des combles page dans laquelle vous trouverez également un quantitatif pour calculer vos besoins pour votre chantier ainsi que les différentes étapes de pose et points singuliers.
N’hésitez pas si vous avez des questions ;) et merci de votre confiance. :)
11 avril 2017 à 08:58
forum consulter ce sujet Isolation toiture mettre en place la laine de verre

Bonjour,

Il faut vous référer au DTU couverture (série 40) ou consulter le fabricant des tuiles romanes qui sont peut-être sous avis technique. Cette lame d’air, qu’il ne faut pas négliger, a un rôle important notamment dans le confort d’été pour la ventilation en en sous face de couverture. Il est préférable de l’augmenter si possible.
C’est quoi un matériau écologique ?
Un peu de lecture à ce sujet Une isolation écologique

Je crois que vous confondez résistance thermique R et déphasage.
S’il est important de viser le R le plus élevé pour limiter les déperditions de chaleur en hiver et freiner la pénétration de la chaleur en été, le déphasage, c’est une autre histoire ! Certaine études (EMPA) montrent que le déphasage d’un isolant n’entre que pour 1°C maximum dans le confort d’été : les facteurs primordiaux étant l’obturation de ouvrants par l’extérieur lors des périodes chaudes (volets battants fermés, volets extérieurs sur les fenêtres de toit, une sur-ventilation nocturne lors des périodes fraiches pour refroidir le bâti, une forte résistance thermique comme évoqué précédemment et également des mesures de bons sens : orientation de la maison, des pièces, plantation d’arbres à feuilles caduques apportant de l’ombre et par conséquent de la fraicheur en été et laissant passer les rayons du soleil rasant en hiver.
La lecture attentive de cette documentation vous intéressera très certainement. Le confort d’été avec Isover.pdf

Bien cordialement.
17 février 2017 à 10:25
forum consulter ce sujet Aération entre toiture et isolation

Re-bonjour :)

N’hésitez pas à revenir vers nous quand vous aurez des questions plus précises et faites vous aider dans vos visites par des personnes ayant des compétences dans les domaines qui vous intéressent.

@ bientôt.
24 janvier 2017 à 14:38
forum consulter ce sujet Achat d’une maison quoi regarder niveau isolation et chauffage

Bonjour,

Il est difficile de vous donner une réponse autre que généraliste puisque vous en êtes au stade des visites de biens.

Une chose est sûre, il faut penser isolation avant chauffage : cela permet de dimensionner ce dernier de façon moins importante, de consommer moins d’énergie (et faire du bien à son porte-monnaie), d’accroitre son confort (pas de sensation de paroi froide par exemple), de valoriser son patrimoine (DPE meilleur ensuite), de faire du bien à la planète. Une isolation ne tombe jamais en panne non plus ;) et ne nécessite pas d’entretien si ce n’est la partie ventilation qui va de pair et doit être régulièrement entretenue.
Vous trouverez dans ce lien Tout sur l'isolation dans un premier temps suivis de recommandations sur les postes à traiter en priorité et autres points clés (6 paragraphes).
Restant à votre disposition si besoin et bonnes recherches smile
24 janvier 2017 à 10:25
forum consulter ce sujet Achat d’une maison quoi regarder niveau isolation et chauffage

Bonjour,

Comme vous ne souhaitez pas (et cela peut se comprendre aisément ;) ) déposer votre plancher, une seule membrane sous les solives et qui épousera la forme des solives et remontera sous le plancher.
J'espère être clair dans mes explications.

A priori, pas de lame d'air nécessaire :
Citation :
Une lame d’air en sous face du plancher sera nécessaire s’il y a une différence de température entre les deux faces. Le plancher sera pris entre la chaleur ambiante de la maison et la laine donc peu ou pas de risque de déformation et de condensation en sous face du plancher.
La lecture du CPT 3560-V2 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3560-v2.pdf
Au chapitre des combles perdus devraient vous apporter des éclaircissements.
19 janvier 2017 à 15:48
forum consulter ce sujet Pose isolant plafond d'une cave

Re-bonjour smile

- Vous pouvez utiliser le même type de membrane hygrorégulante.
- 2x100 ou 1x200 pour éviter des découpes ;) et faciliter la pose.
En lambda 35 (0.035 W/m.K), la résistance thermique est de 5.70 (et 6.25 en lambda 32).
- Bien posée (chevauchement entre les lés de 10 cm, adhésif adapté (pas de scotch orange de chantier à usage provisoire qui ne tient pas dans le temps), joint mastic périphérique, une membrane adaptée jouera son rôle dans l’étanchéité à l’air.
Vous pourrez vous inspirer de la rubrique Isolation des sols de cette documentation :
Isover Maisons Ossature Bois. pdf

Bien à vous.
18 janvier 2017 à 14:15
forum consulter ce sujet Pose isolant plafond d'une cave

Bonjour,

Ne sachant pas si votre plancher est recouvert par un revêtement (sol souple, carrelage), la plus grande prudence s’impose pour réaliser cette isolation en sous face de ce plancher. Il faut que la vapeur d’eau puisse migrer des deux côtés selon le sens du flux de chaleur.

L’idéal serait de poser une membrane pare vapeur hygro régulante (typer Vario Xtra) sur les solives en sous face du plancher.

A défaut, il faut positionner une membrane pare vapeur sous les solives (côté chauffé donc) en venant épouser la forme de ces dernières ainsi bien sûr que l’espace entre ces solives.
Une lame d’air en sous face du plancher sera nécessaire s’il y a une différence de température entre les deux faces. Le plancher sera pris entre la chaleur ambiante de la maison et la laine donc peu ou pas de risque de déformation et de condensation en sous face du plancher.

Pour la laine, il ne sera pas facile d’en trouver en 220 mm.
Prévoyez plutôt du 100 et du 120 plutôt en semi rigide (type Isoconfort 35 ou 32) pour des questions de facilité de pose (tenue mécanique) et résistance thermique et faites des bandes dans la largeur des rouleaux (afin de minimiser les pertes) et couper ces bandes 1 à 2 cm plus large que l’entraxe entre solives (à tester) afin que ces bandes viennent se caler entre solives.
Ces bandes devront être posées bord à bord de façon à être jointives (limitation des ponts thermiques). Si ces laines sont pourvues d’un surfaçage kraft, le lacérer à l’aide d’un cutter à raison d’une dizaine de fentes au m².

Si je vous ai bien compris vous n’isolez pas sous vos solives ce qui sera préjudiciable à la continuité de l’isolation car vous aurez un pont thermique sous chaque solive.
Veillez à positionner un parement type OSB de 9 mm pour à la fois protéger l’isolant et laisser les transferts de vapeur d’eau se faire.

Une ventilation de la cave ainsi qu’une ventilation contrôlée côté logement sont impératives.
Ces informations sont données à titre indicatif et nécessitent d’être validées par une étude thermique prenant en compte les conditions climatiques locales (climat de plaine, de montage, taux d’hygrométrie, etc…) ainsi que le bâti.

Bien cordialement.
18 janvier 2017 à 11:50
forum consulter ce sujet Pose isolant plafond d'une cave

Bonjour,

Votre question est beaucoup trop vaste et sans indications précises pour pouvoir y répondre en quelques lignes.
Le sujet qui vous intéresse est largement développé ici :
https://www.isover.fr/guides/isolation-des-combles-amenages
Vous devriez trouver les renseignements souhaités sur la mise en œuvre.

Concernant les produits minces réfléchissants, vous pouvez consulter cette note :
http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/adm00013353_adm_attache1.pdf
émise par l’ADEME ainsi qu’à consulter les avis techniques et indications des fabricants.

Vous pouvez aussi consulter le CPT 3560-V2 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3560-v2.pdf
(Cahier des Prescriptions Techniques) qui donne les règles de l’art pour l’isolation des combles à l’aide d’une laine minérale.
Les DTA des différents fabricants de laines minérales indiquent également que le lambda des laines minérales mises en œuvre en rampant doit être inférieur à 0.040 W/m.K. L’étanchéité à l’air, la VMC, sont également des points à ne pas négliger.

En ce qui concerne le confort d’été, les principaux paramètres influents pour y parvenir sont une forte résistance thermique pour freiner la pénétration de la chaleur, une surventilation nocturne pour rafraichir la bâti, l’obturation des ouvrants en période chaude et d’ensoleillement : volets extérieurs sur fenêtres de toits et de façade, brise-soleil et plantation d’arbres à feuilles caduques produisant de l’ombre en été et laissant passer les rayons du soleil en hiver.

Bien cordialement.

P. S. : plutôt que de parler en épaisseur pour un isolant, il est souhaitable à mon humble avis de raisonner en résistance thermique.
24 novembre 2016 à 16:12
forum consulter ce sujet Isolation des combles habitables et salle de bain

Bonjour,

Je vous invite à prendre connaissance du CPT 3723 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3723.pdf qui donne les règles de l’art pour l’isolation thermique de murs par insufflation d’isolant en vrac faisant l’objet d’un avis technique (AT) ou d’un document technique d’application (DTA) ainsi qu’à rentrer en contact avec le manufacturier d’isolant pour savoir si la solution que vous envisagez est réalisable.

J’espère que c’est une faute de frappe quand vous parlez de 7 mm d’isolant alors que la résistance thermique R préconisée en mur actuellement est de l’ordre 4 m².K/W (pour vous donner un ordre d’idée) soit 140 mm d’un isolant en lambda 35. La RTE http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000822199
impose quant à elle un R minimal de 2.3 m².K/W en murs lors de travaux de rénovation et cette valeur est vraiment à considérer comme une valeur plancher tant pour votre confort que vos économies d’énergie.

D’autres solutions existent : isolation avec ossature métallique à l’aide de rails et montants ou plus performant avec suspentes et appuis. Voir de ce côté pour quelques généralités http://www.toutsurlisolation.com/Votre-projet-de-A-a-Z/L-isolation-en-renovation/L-isolation-des-murs-en-renovation

A mon humble avis, soit vous ne touchez à rien faute de place, soit vous faites sauter l’existant pour remplacer par une solution à forte résistance thermique (voir du côté du système Optima et du GR 32 https://www.isover.fr/guides/isolation-des-murs-par-linterieur/optima-murs-lisolation-des-murs-par-linterieur-sous)

Bien cordialement.

P. S. : à vous relire, j’avoue que j’ai un peu de mal à vous comprendre entre placoplâtre directement sur mur de brique, doublage collé, sandwich entre deux plaques de plâtre…
12 juillet 2016 à 16:35
forum consulter ce sujet Isolation des murs maison sans isolant

Bonjour,

Le CPT 3728 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3728.pdf (Cahier des Prescriptions Techniques) qui donne les règles de l’art pour l’isolation des murs par l’intérieur à l’aide produits manufacturés à base de fibres végétales ou animales indique au point 3.2 que la nature hygroscopique des produits vidés explique la mise en place d’un pare vapeur.

Le pare-vapeur a pour rôle de limiter la transmission de la vapeur d’eau contenue naturellement dans l’air et transporté par la migration du flux de chaleur qui va du chaud vers le froid.

Voir par exemple différents schémas de montages en murs sur ce guide de pose :
http://www.isonat.com/isolation/isolants-semi-rigides-murs_g13.html

Généralement, le décalage de l’isolant du mur en mettant en œuvre une lame d’air ventilée sur l'extérieur est suggéré en cas de mur humide ou susceptible de l’être.
Voir ici https://www.isover.fr/sites/isover.fr/files/assets/documents/guide_optima.pdf en page 24

Vous parlez de plaques de plâtre hydrofuges, peut-être êtes-vous en salle de bains.
Quoi qu’il en soit, isolation et ventilation adaptée doivent aller de pair.
Je vous recommande de vous rapprocher du fabricant d’isolant pour connaître ses recommandations.

Bien cordialement.
12 juillet 2016 à 15:55
forum consulter ce sujet Isoler une maison avec de la fibre de bois sur des murs en pierre

Bonjour,

La face alu doit être tournée du côté de la source de chaleur comme le montre ce lien images rocflam isover et toutes les images vers lesquelles il renvoie.
Il convient de respecter des distances dites « d’écart au feu » qui sont données par les règles de l’art (DTU fumisterie) et les fabricants d’appareil de chauffage ou de conduits d’évacuation.

11 juillet 2016 à 17:26
forum consulter ce sujet Isoler un conduit de cheminée

Bonjour,

Quand vous parlez de « mettre un film isolant dessus », parlez-vous de le positionner côté froid ou côté chauffé par rapport à la laine posée entre chevrons ?
Je suppose que vous parlez du côté chauffé de votre habitation mais je voudrais bien en avoir la confirmation.

D’autre part, quelle est la nature de ce film isolant ?
Dans l’attente de votre réponse.
Bien cordialement.
14 juin 2016 à 14:39
forum consulter ce sujet Conseils isolation sous toiture

Bonjour,
Je crois que vous avez tous les critères réunis pour habiller "provisoirement" les deux murs qui vous préoccupent : murs sains, VMC, aération, que demander de plus ?
Vu la durée de la période annoncée, pourquoi ne pas en profiter pour les isoler quitte à démonter le parement ultérieurement et à réemployer l’isolant ? Ce serait dommage de se contenter d’habiller uniquement sans isoler et, parfois, le provisoire dure !
Ce n’est pas le coût de l’isolant qui devrait vous faire reculer et vous y gagnerez confort et économies d’énergie.
Qu’entendez-vous par "Mais une fois plaqué l'air chaud de derrière sur le mur plus froid" ?

Un habillage avec le système Optima murs (appuis et fourrures) vous permettra d’isoler (les rouleaux d’isolant fibreux rigide ou semi rigide à minima pourraient être facilement récupérés lors du démontage éventuel après quelque temps.
Le système est simple et pratique à mettre en œuvre, il permet le passage de réseaux entre l’isolant et le parement en plaque de plâtre.
Il est à noter que la présence d’une isolation par l’intérieur n’est pas un frein à une isolation par l’extérieure à partir du moment où la résistance thermique mise en œuvre à l’intérieur est inférieure à celle qui est appliquée à l’extérieur.
Une recherche sur le net vous donnera accès aux informations utiles par le biais de documentation, guide de pose et appli smartphone.
J’espère avoir pu vous aider.
N’hésitez pas si vous avez des questions.
12 octobre 2015 à 11:09
forum consulter ce sujet Placo sur mur pierre enduit au bâtard sans isoler

Bonjour,

Au vu de vos photos et sans hésitation aucune : "utiliser la laine à souffler en flocons".

Une laine de verre (LDV) à dérouler serait trop difficile à mettre en place compte tenu de la configuration du volume au-dessus de votre garage et par comparaison à la facilité d’application d’une laine à souffler.
De plus, le remplissage sous les fermettes est rendu facile par cette solution et les ponts thermiques vont s’en trouver réduits.
Il sera peut-être plus indiqué de mettre en place une LDV type Comblissimo qu’une laine de roche par rapport à la résistance à la charge de votre plafond actuel (en fonction bien évidemment de l’épaisseur soufflée et par conséquent de la charge rapportée).
Reportez- vous à l’avis technique de mise en œuvre (disponible sur le site du C.S.T.B.) de l’isolant que vous aurez choisi afin de connaître et respecter les recommandations pour une pose conforme aux prescriptions du fabricant.
Référez-vous également bien évidemment aux fiches techniques et indications de pose fournies par le fabricant.
Veillez à repérer les boîtiers électriques de toute nature par un marquage spécifique au-dessus de ces derniers sur la structure bois.
Des piges harmonieusement disposées vous permettront également de vérifier l’épaisseur mise en œuvre.
S’il y avait un groupe de ventilation, ce dernier devrait être positionné au-dessus du matelas de laine et à une hauteur suffisante pour ne pas aspirer de flocons.
Le tassement de l’isolant varie selon sa nature.
Il faut donc penser à vérifier sa classe de tassement soit sur le certificat Acermi du produit s'il est certifié, soit dans l'Avis Technique du fabricant.
Le CPT 3693 http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3693.pdf (Cahier des Prescriptions Techniques) donne les prescriptions communes des procédés d’isolation par soufflage de produit en vrac sur le plancher de combles perdus.

Je reste à votre écoute si vous avez des questions complémentaires. Bonne isolation !

18 septembre 2015 à 15:40
forum consulter ce sujet Conseils isolation garage au niveau des combles

Bonjour,
Pas facile d’apporter une réponse à votre question car elle manque de précisions dans la description.
Souvent les combles ne se situent pas au-dessus du garage.
Comment est disposé ce local ? Pourquoi voulez-vous isoler ?
Une ou des photos peut-être ?
D’autres informations à apporter ?
Meilleures salutations dans l’attente de vous lire.
17 septembre 2015 à 16:55
forum consulter ce sujet Conseils isolation garage au niveau des combles

Bonjour à tous,
D’accord avec les interventions précédentes :
Prioriser la partie vie que vous allez occuper, penser à la ventilation (mécanique et contrôlée de préférence compte tenu de l’augmentation de l’étanchéité à l’air qui va résulter du changement des fenêtres et pour garantir une bonne qualité de l’air intérieur), penser à isoler le plancher de votre niveau habité (par le dessus de préférence ou par le dessous) ainsi que le plafond et ceci en visant des résistances thermiques R les plus élevées possible (l’énergie la moins chère est celle que l’on ne dépense pas !).

Le budget peut effectivement être un facteur limitant tout à fait compréhensible, faites la chasse aux aides (ANAH, crédit d’impôt, etc.).
Je vois pour ma part un point supplémentaire gênant en ne changeant pas tous les ouvrants en une fois : vous risquez d’avoir des différences de châssis, de forme, de teinte, etc.
En réalisant les travaux en plusieurs tranches, la négociation financière peut être rendue également plus facile comme déjà évoqué avec un devis global.
Bon déroulement de vos travaux.
03 septembre 2015 à 17:30
forum consulter ce sujet Faut-il isoler en priorité un rez de chaussée ou un premier étage ?

Bonjour,
Larlepem largomuche ?
En règle générale, nous recommandons à nos distributeurs une durée de stockage maximale de un an.
On peut effectivement constater comme Alma1 vous l’a évoqué des problèmes de reprise d’épaisseur à l’ouverture des rouleaux.
Quel est ce type de laine de verre qui a été entreposée si longtemps et à quel usage la destinez-vous ?
Quelles ont été les conditions d’entreposage ?
La réponse à ces questions pourrait nous permettre de vous apporter une réponse plus adaptée.
Vous pouvez essayer d’ouvrir un rouleau et de le secouer pour tester sa reprise d’épaisseur.
@ vous lire.

04 août 2015 à 16:49
forum consulter ce sujet Avis rouleaux de laine de verre entreposé 10 ans dans un garage

Bonjour tatal13,

Seul un calcul réalisé par un BET (Bureau d’Etudes Thermiques) pourrait répondre précisément à votre question.

Néanmoins et sans en arriver là, certains aménagements simples pourraient améliorer l’existant.

Compte tenu de votre description et de vos exigences, ce que l’on qualifie de confort d’été peut être
espéré avec quelques recommandations simples et pleines de bon sens :
- Forte résistance thermique des isolants mis en place afin de ralentir la pénétration de la chaleur et par la même l’augmentation de température des parois.
- Surventilation nocturne afin de faire diminuer la température des murs ( à condition que ce ne soit pas la canicule et que les températures baissent la nuit)
- Obturation par l’extérieur des ouvrants, brise-soleil, films réfléchissants, etc…
- Plantation d’arbres à feuilles caduques pour générer de l’ombre en été et bénéficier des apports solaires l’hiver

Le confort d’hiver sera plus facile à atteindre avec les fortes résistances thermiques mises en œuvre, que ce soit par le rajout en mur et celle existante en plafond (les panneaux sandwich en place ne permettront peut-être pas un complément d’isolation).

Une ventilation adaptée doit aller de pair avec toutes ces mesures.
09 juillet 2015 à 18:21
forum consulter ce sujet Quelle résistance thermique choisir ?

Bonjour Patrice,
Je ne sais pas si vous avez pris le temps de lire les onglets susceptibles de vous intéresser sur l’autre sujet que vous avez posté.
Voilà un autre lien : http://www.isover.fr/var/isover/storage/synchronisation/doc/isover/ficheP/Isolation_phonique_guide_Isover.pdf
Il s’agit du guide acoustique du bâtiment.
Les premières pages traitent de généralités et les informations importantes sont reprises dans les pavés orange.
Prenez le temps de prendre connaissance des trois premiers chapitres, vous trouverez très certainement les réponses à vos questions.
02 juillet 2015 à 12:46
forum consulter ce sujet Panneau Aggloméré panneau de particules

Bonjour Patrice, bonjour à tous,
L’acoustique n’est pas une mince question : elle concerne l’ensemble du complexe isolant – support !
Beaucoup de paramètres sont liés et seule une étude acoustique par un bureau d’étude spécialisé pourrait répondre avec certitude à votre question.
Vous trouverez des développements sur le sujet dans ce lien http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-phonique au travers des différents paragraphes qui vous intéresseront.
Bonne lecture !
01 juillet 2015 à 17:38
forum consulter ce sujet Performance isolation acoustique ouate de cellulose par épandage


La Croix Rouge - premiers secours
6 gestes élémentaires à connaitre absolument Posez votre question de bricolage en cliquant ici Proposition de site
© Bricovidéo