FORUM ISOLATION


S'inscrire Aide

Profil du membre Marie

Rechercher dans le forum isolation :
ou taper le n° d'une question pour y accéder directement
Je pose une nouvelle question :

Actuellement

2 190

questions dans le
forum isolation


Membre inscrit Marie sur le forum Isolation

Marie
a posté 612 messages sur le forum Isolation :


Multi-Forums

C'est pour protéger du froid et des souris. Mais non, je blague : -) Les odeurs non chimiques finissent par passer. Aérez bien. Bons travaux.
13 novembre 2009 à 20:30
forum consulter ce sujet La laine de verre a t elle une odeur

J'ai une première réponse : sur cet enduit, j'ai trouvé des résidus d'une tapisserie fin 19e.
C'est pas du plastoc, aucun doute ! Mais bon, là où ça tombe (75 cm sur 250 de haut), je vais le faire descendre par le maçon (courageuse, pas téméraire) et refaire mon doublage en cellulaire.
Si l'autre mur tient, on le laisse tranquille.
Pour info, le peintre indique que le revêtement de la façade de l'autre côté du mur solide (très abrité, tout près d'un mur mitoyen en pierres sèches aussi ancien que la maison) est d'origine, et n'a jamais été remplacé. Et ça n'a pas bougé ! Merci pour les conseils, JF. A+
13 novembre 2009 à 20:28
forum consulter ce sujet Doubler murs anciens en Fermacell

Publicité

Si vous avez peu d'espace autour de vos tuyaux, il y a plus fin et moins cher que les tubes pré-coupés, ce sont les tubes d'isolation pour tuyaux avant pose d'une chape, vendus en rouleaux de 10 m.
J'ai isolé comme ça la tuyauterie de radiateurs le long d'un plafond, avec l'approbation de mon plombier. Voir réponse 1980 dans le forum menuiserie.
Ce n'est pas difficile et je ne sens plus du tout la chaleur du tuyau des radiateurs à travers l'isolant, donc ça marche. Bon courage.
08 novembre 2009 à 10:59
forum consulter ce sujet Isoler les tuyaux passant dans un mur extérieur en briquettes

Tiens, bonjour JF. Super la question, j'aimerais bien le savoir. Je devrais déloger une ou deux briques, mais ce n'est pas hyper rassurant, alors je vais essayer de donner les détails que j'ai :
A mon avis, il n'y a pas de liant entre les pierres de la couche intérieure, ou alors il est parti depuis longtemps. Il s'agit d'un genre de parpaing, et là où il a été percé on voit que c'est tout noir à l'intérieur (composition de la brique). La couche vers l'intérieur est du plâtre, à mon avis, mais posé à l'ancienne, pas en plaques.
J'ai passé une spatule de peintre entre les briques disjointes, et je vais au bout de la spatule avant de toucher la maçonnerie extérieure (environ 12-15 cm).
Au sol, sous la boiserie, on voit plus clair - c'était très humide, donc j'ai tout dégagé : La couche intérieure de maçonnerie devait s'arrêter au niveau du plancher, dessous c'est vide - donc on peut considérer que les deux couches de maçonnerie sont solidaires, sinon le mur serait entièrement tombé.
Mais pour faire plus simple, le problème de ces briques disjointes est peut-être dû au trou fait par l'électricien avec une mèche énorme pour traverser la façade juste au dessus et poser un éclairage extérieur.
La question est donc on casse tout pour poser une couche de béton cellulaire à la place, ou on essaie de réparer ?
Merci à vous tous.
06 novembre 2009 à 20:06
forum consulter ce sujet Doubler murs anciens en Fermacell

Je suis assez d'accord avec vous sur le principe. Les vieilles pierres ont leurs habitudes, et le "tout isolation" ne leur convient pas toujours. Et porter un pull en hiver n'a rien de choquant...
Si une fine couche de polystyrène ne vous fait pas peur, il existe un matériau appelé NomaTherm, vendu en rouleau, donc assez souple, qui sert de base à la peinture ou à un papier peint, c'est très fin (2-3 mm) et ça se pose à la colle pour styropor, donc assez facilement - ça bloque un peu l'humidité et contient quelques solvants, ce qui n'est pas forcément souhaitable, mais c'est tellement fin, si vous posez une couche respirante dessus et que votre escalier n'est pas trop chauffé et bien aéré, ça devrait aller. Sinon, éventuellement un lambris bois à lames étroites, mais il faut voir avec la courbe de votre mur si c'est faisable.
Là, avec un lattis vertical très rapproché sur lequel vous visserez vos lames, vous aurez une couche d'air qui vous évite la sensation de froid, un fini sympa et un matériau plus propre. Bon courage !
04 novembre 2009 à 19:24
forum consulter ce sujet Isolation intérieure sur mur ancien arrondi

Maison 1876, en cours de rénovation, construite sur du rocher sans vide sanitaire ni cave, murs sains et solides d'environ 40 cm.
Nous n'allons pas isoler par l'extérieur parce-que les murs sont assez épais et que ce serait impossible sans modifier l'esthétique de la maison.
Nous avons déjà doublé une partie des murs extérieurs du 1er en béton cellulaire 5 cm (grâce à vos conseils et à ceux de notre maçon professionnel), mais c'est un gros boulot.
Au rez, nous avons découvert un problème d'humidité dans un angle en bas de mur.
La boiserie était légèrement moisie en surface, mais pas pourrie, et nous l'avons enlevée.
A l'extérieur dans cet angle, présence de terre et de déchets divers depuis des décennies.
Nous allons nettoyer tout ça et drainer, puis faire refaire la façade avec un crépi respirant l'année prochaine, mais nous devons d'abord refaire les murs intérieurs.
Actuellement, il y a la maçonnerie extérieure, une lame d'air sans aération, et une deuxième couche (branlante) de briques disjointes couverte d'une couche de plâtre.
Replâtrer et lisser semble difficile et pas très malin. Serait-ce une bonne idée de démonter cette couche et de poser, par exemple, des plaques de Fermacell (12-15 mm) ?
Ou faut-il continuer au béton cellulaire ? Le but n'est véritablement d'isoler, mais d'avoir des murs lisses et qui respirent un maximum. Merci à vous tous pour vos conseils si précieux.
03 novembre 2009 à 23:38
forum consulter ce sujet Doubler murs anciens en Fermacell

Il existe, en plus de l'isolant phonique intégré, des plaques ou écrans phoniques genre -15 dB de quelques mm d'épaisseur.
Vérifiez la composition pour éviter le mélange de solvants entre le parquet flottant et l'isolant. Les deux existent sans, mais il faut chercher un peu.
Et donnez-nous des nouvelles, je vais bientôt poser le mien...
03 novembre 2009 à 22:58
forum consulter ce sujet Isolation phonique sur plancher en bois

Notre maçon nous a aidé à commencer la pose (sur un mur pas droit). Sa méthode :
Fixer des lattes sur les deux autres murs, à l'épaisseur du béton à poser, en vérifiant qu'elles sont bien verticales.
Poser une ficelle légèrement élastique avec des crochets qui tiennent sur la latte.
Placer les plaques de béton derrière la ficelle sur la largeur du mur.
Monter la ficelle au fur et à mesure.
J'ai pensé que d'autres pourraient avoir l'usage du système.
Voici le schéma :
Pour agrandir l'image, cliquez dessus.
pose ficelle bricolage
Bon courage à tous !
02 novembre 2009 à 19:35
forum consulter ce sujet Épaisseur béton cellulaire pour doublage

Votre colère est plus que compréhensible. Vous avez mon autorisation pour traiter votre voisin de givré. Courage.
02 novembre 2009 à 18:46
forum consulter ce sujet Mur mitoyen et voisin qui ne chauffe pas

Vieille peinture ? Quelle époque ? N'utilisez ni ponceuse, ni aspirateur si elle peut contenir du plomb (décapage chimique uniquement, avec gants et masque, et traitement des résidus en déchetterie). Après, vous pourriez déjà essayer de poser une peinture perméable à l'eau et voir comment ça sèche avant de poser le Dépron.
24 octobre 2009 à 01:41
forum consulter ce sujet Isolation mur froid

Bonjour Élisa,
Pour votre achat, soyez prudents. Les années 70 ne sont pas la bonne période pour l'isolation phonique (murs, sols, etc.. A votre place, je préférerais du plus ancien, si les prix sont comparables.
Le neuf est souvent trop cher, et pas forcément mieux.
Question bruit, votre souci vous honore ! Le parquet flottant mal isolé est une horreur pour les voisins du dessous (j'en suis), et je pense que l'internaute 1 a raison.
Il existe un isolant mince en rouleau, inefficace, ou en plaques (séparées ou en accordéon), ce n'est pas trop cher, et les pictogrammes sur l'emballage devraient vous renseigner sur les caractéristiques qui vous correspondent.
Un sol "lino" est souvent en PVC, en fait (le lino est environ 10 x plus cher).
Attention aux dégagements de solvants à long terme avec ce type de produit.
Pourquoi ne pas remplacer le PVC par un stratifié (sans solvants - ce sera indiqué sur l'emballage) sur isolant phonique, ou par un carrelage ?
Pour le plafond, le placo est peut-être un peu lourd, non ? Voyez en grande surface de bricolage ce qu'ils vous proposent, questionnez tous vos artisans, et prenez le temps de comparer les options.
Bon courage pour vos travaux.
24 octobre 2009 à 01:21
forum consulter ce sujet Comment isoler un plafond dans une résidence de 1975

Désolée de ne pouvoir vous aider sur le plan technique, mais vous avez bien fait d'isoler cette pièce du reste de la maison.
Pensez aussi à bloquer totalement les courants d'air qui pourraient encore circuler (boudins isolants autocollants sur le bord de la porte, en attendant les travaux) ils véhiculent des poussières.
Ça ne parait pas très normal que votre propriétaire laisse ça en l'état, mais je ne connais pas la législation française. Bien à vous -
24 octobre 2009 à 00:58
forum consulter ce sujet Conseils isolation laine de verre apparente


La Croix Rouge - premiers secours
6 gestes élémentaires à connaitre absolument Posez votre question de bricolage en cliquant ici Proposition de site
© Bricovidéo